#42. ISAURE, MAMAN D’ABIGAËLLE, OLIVIA, MARCUS ET…

#42. ISAURE, MAMAN D’ABIGAËLLE, OLIVIA, MARCUS ET…

On commence la semaine en compagnie d’Isaure, la créatrice des Illustrés de Zou, Maman d’Abigaëlle 5 ans, Olivia 4 ans, Marcus 2 ans et d’un petit dernier prévu pour le mois de novembre.

Je te laisse te présenter…
Isaure, 32 ans, méga organisée (ça fera marrer ceux qui me connaissent bien☺), de nature cool, chineuse, passionnée et toujours (trop ?) attentive à mon entourage. Je suis née à Paris. Après quelques années à Paris, en Belgique, à Lille puis à Bruxelles, on a posé nos valises dans le Vieux Lille avec Flo, mon principal soutien avec qui je suis mariée depuis 7 ans pour découvrir ensuite Strasbourg (qu’on a adoré, on y a laissé de supers copains d’ailleurs !) pendant un an et demi et enfin revenir dans le Nord où on s’est installés dans une petite ville de la banlieue lilloise « Wambrechies ». La vie y est douce et le quotidien prend des airs de vacances grâce à son petit port de plaisance et nos trajets école/crèche/boulot (à domicile) en triporteur.
Illustratrice depuis un an et demi, je suis passionnée de brocantes. Aller dégoter la bonne affaire ou la petite pépite enfouie dans un vieux carton sur un stand qui ne paie pas de mine, j’adore ! Passionnée par ma vie de famille, cette vie de famille nombreuse dans laquelle je me régale à regarder chacun évoluer, grandir et s’épanouir. Je me passionne particulièrement pour le dessin depuis 3 ans et me dis parfois que j’aurais dû faire des études dans l’art… mais aucun regret ! J’ai tellement de chance d’avoir déjà réussi à trouver cette passion à 30 ans.

Qui sont tes enfants ?
Abigaëlle 5 ans, Olivia 4 ans, Marcus presque 2 ans et en novembre «bidule 4 » viendra prendre sa place.

Quels rapports entretiennent-ils entre eux ?
Abigaëlle et Olivia, avec leurs 16 mois d’écart ont très vite appris à partager leur chambre, leurs jeux et leurs activités. Il faut dire que dès qu’Olivia a fait ses nuits à 3 mois, on l’a installée dans la chambre de sa sœur. Très vite on les a entendues se marrer chacune dans leur lit et papoter ensemble le matin et le soir. J’avoue c’était magique !
Quant à Marcus, il est choyé par Abigaëlle, la grande sœur protectrice et bousculé par Olivia, ce qui l’excite terriblement. Dans l’ensemble ils s’entendent très bien mais ça ne les empêche pas de se chamailler régulièrement. Je pourrais rester des heures à les regarder s’aider, jouer ensemble et rire rire rire à en pleurer.
Et bientôt le petit numéro 4, qui est attendu avec impatience par les grandes sœurs, viendra rejoindre cette belle fratrie. Petite sœur ? Petit frère ? On s’interroge et on trépigne…

Quelle est la chose la plus importante que tu souhaites leur transmettre ?
Pas une mais juste trois petites choses simples : leur apprendre à être heureux avec peu de choses, s’émerveiller de tout et se sentir bien et adaptable partout.

Il semblerait que le dessin soit une histoire de famille chez vous…
Ohlala oui quelle histoire !! Une sacrée histoire de coïncidence ! Mon père (que j’admire beaucoup) dessine comme un dieu. Depuis petit il a un crayon dans la main et il en a fait son métier. Il est architecte d’intérieur depuis 30 ans. C’est lui qui, quand je me suis installée à Strasbourg m’a dit « Bah Isaure, en attendant de trouver la formation qui te plaît, prends quelques cours de dessin ». J’ai trouvé l’idée brillante. J’ai pris mon premier cours en arrivant, et honnêtement ça a été une RE-VE-LA-TION !

Comment définirais-tu Les Illustrés de Zou ?
Un univers poétique et élégant (enfin j’espère) au service de la famille pour faire rêver petits et grands.

Quel a été ton parcours avant l’illustration ?
J’étais chargée de projets, d’abord 3 ans dans une association caritative dédiée aux personnes isolées puis 4 ans dans une association qui œuvrait pour les personnes en grande précarité. C’est la mutation de Flo à Strasbourg, encore salariée à l’époque qui m’a fait quitter mon boulot. Je dois dire que ça faisait un petit moment que la reconversion professionnelle me travaillait. Quoi qu’il en soit, ces deux associations et les rencontres que j’y ai faites m’ont sacrément portée. Des rencontres d’une richesse que je n’oublierais jamais…

En tant que Maman de bientôt 4 enfants, quel conseil donnerais-tu à toutes les mamans qui rêvent d’entreprendre mais qui n’osent pas ?
FONCEZ ! ☺ Avant de se lancer, tout paraît une montage immense et puis finalement une fois qu’on est lancée on s’aperçoit que ce n’était pas si compliqué mais que surtout le challenge nous donne des ailes, plus qu’on ne le croit, pour se surpasser.
Il est vrai que Flo et moi on s’est mis à notre compte la même année. On a passé des mois plus compliqués que d’autres mais finalement on atteint tranquillement mais sûrement la qualité de vie de notre quotidien qu’on espérait. Nos seules contraintes sont les nôtres. On s’organise en interne tous les 5, c’est absolument magique !

POUR TE CONNAITRE ENCORE PLUS…
* Top 3 des villes à visiter avec des enfants ? Constance et son lac, incroyable // Strasbourg et sa région, un véritable coup de cœur // Saint-Valéry et sa Baie de Somme.
* Une couleur ? Vert
* Une personne que tu admires ? Simone Veil pour son combat, sa détermination et son charisme.
* Une bande dessinée ? Ça fait longtemps que je n’en ai plus lu mais une série que j’ai adorée : XIII
* Un personnage de livres pour enfants ? Zou, c’est mon surnom et j’adore ce petit zèbre !
* Un coup de cœur ? Rho je vais parler de mes copines : Mana Mani, pour nous sensibiliser doucement mais sûrement au zéro déchet et Bindi Atelier, une marque de linge de maison absolument magnifique. Je parle d’elles aussi parce qu’on a le même combat ! Mères de famille, on se débrouille avec nos bambins, nos contraintes, mais on y arrive ☺
* Une illustratrice ? Béatrix Potter quel talent !
* Une addiction ? Le chocolat sous toutes ses formes, noir, au lait, M&M’s
* Un défaut ? Toujours peur qu’on ne m’aime plus (oui oui …)
* Un rêve d’enfant ? Dessiner des plans, créer du beau. Mes cahiers regorgeaient de plans de maisons, hôtels, restaurants…

Partager cet article



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *