#47. MATTHIEU, FONDATEUR DE DEMAIN LES VINS, PAPA DE PAUL ET ANTONIN

#47. MATTHIEU, FONDATEUR DE DEMAIN LES VINS, PAPA DE PAUL ET ANTONIN

On termine l’année en beauté en compagnie de Matthieu, le fondateur du site de ventes privées de vins Demain les Vins, Papa de Paul, 4 ans et demi et Antonin 6 mois.

Je te laisse te présenter…

Matthieu. Millésime 83. 35 ans d’âge. Amoureux de ma femme, Linda, et de mes deux fistons, Paul et Antonin. Je suis passionné de vins depuis une douzaine d’années. Il y a 6 ans, j’ai voulu faire de ma passion mon métier et j’essaie aujourd’hui de profiter de cette chance au quotidien en restant ouvert à la découverte et au partage. J’ai un besoin compulsif d’être entouré des gens que j’aime : ma famille, mes enfants et mes amis.

Qui sont tes enfants ?
Paul, mon fils aîné a 4 ans et demi. Et le petit dernier, Antonin, a déjà 6 mois. Le temps file et on se régale de les voir grandir.

Paul est un moulin à paroles, enjoué et imaginatif. C’est un petit têtu, dynamique et affectueux. Antonin, semble calme pour le moment. Il nous comble par ses sourires au quotidien. Les deux sont déjà complices.

Quel genre de papa es-tu ?
Du rire, du jeu et de la tendresse. Ce sont ces moments que je préfère avec mes enfants. Je suis un peu taquin. J’aime bien les surprendre et les faire rire. Je leur invente des surnoms loufoques, des histoires qui n’ont ni queue ni tête ou des chansons complètement décousues. En dehors de ces instants de « ricanades », on essaie de leur transmettre des valeurs de partage et de respect. A la base, je n’aime pas trop le conflit donc j’apprends à exercer mon autorité et à être patient. La patience est une vertu que je ne connaissais pas réellement avant d’être père.

 

A quoi ressemblent les vacances ? 

A la mer ou au milieu des vignes. Des amis ou de la famille. Des repas qui s’éternisent autour de grandes tablées sur lesquelles se mêlent des mets gourmands et un florilège de vins qui font éclater des rires, des chansons ou des envolées lyriques. Des enfants qui grouillent de partout et qui viennent chaparder dans les assiettes des adultes. De la musique. Des siestes à l’ombre ou au soleil.


Comment consommes-tu ? 
On essaie d’aller le plus souvent possible au marché à côté de chez nous et de privilégier les producteurs locaux.

Tu nous parles de Demain les Vins

Demain les Vins, c’est d’abord un site internet (www.demainlesvins.com) de ventes privées de vins de domaines d’exception et de jeunes vignerons, qui seront les vignerons de demain. Mais c’est également une cave/bar à vin où l’on peut retrouver les vins que l’on a dénichés sur le site, le tout accompagné de planches de charcuteries ou de fromages. Des produits locaux, italiens ou ibériques. Nous faisons depuis peu une formule du midi avec une cuisine du marché orientée sur les produits de saison et un accord vin sur chaque plat.



Qu’est ce qui t’a donné envie de travailler dans le vin ?
J’ai attrapé le virus par mon père qui est un grand amateur de vins et qui a éduqué mon palais aux vieux Bordeaux mais aussi aux grands Bourgognes blancs, et rouges. Meursault, Puligny-Montrachet, Chassagne-Montrachet, Chambolle-Musigny, Les Pucelles, Les Genèvrières, Murgers les Dents de Chiens, les Charmes, les Perrières, les Amoureuses… Tous ces noms de climats enchanteurs résonnaient dans ma tête sans vraiment matérialiser à quoi cela ressemblait. Et c’est en allant sur place grâce à un très bon ami qui travaillait en Bourgogne que la révélation a eu lieue. En observant toute cette mosaïque de terroirs et leur influence sur les vins produits, cela m’a convaincu de me lancer dans le vin.
C’est donc comme ça que j’ai quitté la distribution de la presse à Paris pour faire une année en Master Vins et Spiritueux à Dijon. J’ai ensuite travaillé en vignes, en cave et en tant que commercial pour des domaines. Pour enfin, créer avec mon frère et un ami de promotion de Dijon, le site internet www.demainlesvins.com puis deux ans plus tard la cave/bar à vin à Saint-Étienne, avec d’autres amoureux de la dive bouteille.

Comment procèdes-tu à la sélection de vignerons et de vins ?
La sélection de Demain les Vins est un assemblage de nos trouvailles, de nos vins coups de cœur, et de flacons rares. Cette sélection est le fruit de multiples dégustations avec des professionnels du secteur (sommeliers ou vignerons) réalisées lors de nos visites dans les vignobles, chez les vignerons ou lors de salons professionnels. L’émotion procurée lors de la dégustation des vins, la sensibilité et la philosophie de travail des vignerons constituent les critères essentiels dans notre choix.

 

PARCE QU’ON VEUT TE CONNAITRE ENCORE UN PEU PLUS :
* Un plat ? Les œufs en meurette… Quand le froid hivernal arrive, des œufs en meurette accompagnés d’un grand pinot noir. Un délice.
* Un vin ? La Pialade d’Emmanuel Reynaud. Un vin hors norme, à multi facettes, qui ne cesse d’évoluer au fil de la bouteille.. Chaque gorgée est une nouvelle découverte du vin. Lorsque la puissance rencontre la finesse dans une soupe de fraises avec des accents d’orange sanguine. Une émotion rare.
* Une ville ? Venise. Mes grands-parents y sont allés chaque année pendant plus de 20 ans et ont légué l’amour pour cette ville à mes parents qui nous l’ont ensuite transmis. Cette ville magique a été le décor de réunions de familles mémorables. On ressort de cette ville en ayant l’impression d’avoir été bercés par les eaux comme dans un rêve, dans une sorte de bulle féérique.
* Un restaurant ? L’Osteria del Vignaiolo à La Morra, au cœur du Piémont, au royaume de la truffe blanche et du Nebbiolo. Une superbe carte des vins à prix sages avec bien sûr les grands vins du Piémont entre Barolo et des Barabaresco mais également des vins d’ailleurs.
* Un comique ? Didier Bourdon. Non seulement il me fait beaucoup rire mais aussi parce qu’il ressemble comme deux gouttes d’eau à un très bon ami.
* Une réplique ? « La vie est trop courte pour boire du mauvais vin mon Gouguest » ou « Avoir une cave, mon ami c’est être prévoyant pour d’autres, travailler pour ceux qui viennent. Toute la maison, crois-moi, repose sur la cave »
* Une qualité ? Le partage.
* Les clés d’une soirée entre amis réussie ? Des bons vins, de la bonne cuisine, beaucoup de rires et de la musique.
* Une personne que tu admires ? Mon père, pour beaucoup de raisons…
* Un rêve d’enfant ? Élaborer un jour mon propre vin avec quelques copains. Pas forcément pour le vendre mais pour le plaisir de le déguster entre amis et de le faire déguster plus tard à mes fistons. Le vin comme un objet de partage et de transmission.

 

 

 

 

Partager cet article



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *